Notre spectacle - suite

Publié le par Lucie

Notre spectacle "Histoire d'un amour" 4ème épisode


Mais un jour, Marilou devient plus réaliste.
Après le premier baiser, la  phrase "tu es tout pour moi", la première fois, arrive la question fatale : "Quand allons-nous nous marier ?"

Quand allons-nous nous marier, nous marier, nous marier
Quand allons-nous nous marier mon cow-boy adoré...


Ils repartent tous les deux, bras dessus, bras desous. Et c'est ainsi que sonnent "Les trois cloches"

Village au fond de la vallée
Loin des chemins, loin des humains
Voilà qu'après dix neuf années
Coeur en émoi, le Jean-François
Prend pour femme la douce Marilou
Blanche comme fleur de pommier
Devant Dieu, dans la vieille église
Ce jour ils se sont mariés.
Toutes les cloches sonnent, sonnent
Leurs voix d'écho en écho
Merveillleusement couronnent
La noce à François Nicot....."


Marilou se marie en blanc dans son petit village, dans l'église décorée pour la circonstance.

Ses amies l'aident à arranger sa robe et son voile ainsi que sa couronne de fleurs d'oranger


Elle n'a que dix-huit ans et les grandes orgues soudain résonnent : "Marche Nuptiale"

Vraiment tout le monde est content
Son mari, son papa, sa maman,
Ses amis, ses parents et même le Vatican.


Quant au marié, il a l'air fatigué,
Un peu livide dans son costume splendide.

Y'en a du monde et ses copains lui crient : "il est temps encore pour toi de v'nir avec nous boire un coup. Surtout, ne crois pas que l'on soit jaloux, mais marie-toi une autre fois.


Bien sûr la mariée est belle et ça ne change rien.
"Tiens, disent les copains, y'a ta belle-mère qui t'appelle, ça commence bien. T'as pas encore dit oui qu'elle est déjà derrière toi..."

Sourd à ces appels, Jean-François a déjà franchi le pas ("re-marche nuptiale"

Vive la mariée !, vive le marié !


Quelque temps après, comme à cette époque il n'y a pas de moyens contraceptifs, arrivent trois superbes enfants.

France chante alors "un enfant" de J. Brel

Un enfant,
ça vous décroche un rêve
ça le porte à ses lèvres
Et ça part en chantant
Un enfant,
Avec un peu de chance
ça entend le silence
Et ça pleure des diamants
Et ça rit à n'en savoir que faire
Et ça pleure en vous voyant pleurer
ça s'endort de l'or sous les paupières
Et ça dort pour mieux nous faire rêver.....

La chorale chante : "Prendre un enfant par la main"

Jean François et Marilou sont bien occupés par leur nombreuse famille.
La vie passe, les jours défilent, les conflits surgissent, d'autant plus qu'un des enfants est noir et cela pose beaucoup de problèmes au sein du couple. La fidèlité s'efface...


La chorale chante le refrain de "La complainte des infidèles"

Cour pour coeur, dent pour dent
Tel est la loi des amants.
Coeur pour coeur, dent pour dent
Tel est la loi des amants.

Puis viennent les doutes. Ils se posent des questions sur leur amour.
"A quoi ça sert l'amour"

A quoi ça sert l'amour ?
On raconte toujours
Des histoires insensées
A quoi ça sert d'aimer ?
Moi j'ai entendu dire
Que l'amour fait souffrir
Que l'amour fait pleurer
A quoi ça sert d'aimer ?


Ils se demandent "Que reste-t-il de nos amours ?"

Que reste-t-il de nos amours
Que reste-t-il de nos beaux jours
Une photo, vieille photo
De notre jeunesse
Que reste-t-il des billets doux
Des mois d'avril, des rendez-vous
Un souvenir qui nous soursuit
Sans cesse
Bonheur fâné, cheveux au vent
Baisers volés, rêves mouvants
Que reste-til de tout cela
Dites-le moi
Un p'tit village, un vieux clocher
Un paysage si bien caché
Et dans un nuage, le cher visage
De notre passé....


Nous finirons notre histoire dans le prochain épisode.

Que va-t-il se passer ?

Vont-ils se quitter ?

Ne manquez pas la suite et fin de notre histoire.

Merci les amis de votre fidèlité.








Commenter cet article

SABINE 06/03/2009 09:35

Tomber amoureux en maison de retraite n'est pas si rare! nos papy et mamy ont aussi le droit d'être aimé. ce spectacle laisse entrevoir une realité qu'on n'ose pas toujours avouer et qui reste souvent un peu tabou. un spectacle c'est une occasion ludique de donner une realité plus concrete à des sentiments qui peuvent naitre en maison de retraite. une belle occasion pour les personnes agees de retrouver leur jeunesse que ca puisse encourager beaucoup de papy et mamy à se retrouver
http://blog.capretraite.fr/2009/01/16/tomber-amoureux-en-maison-de-retraite/

Violette la dame Mauve Mystica 05/03/2009 13:42

C'est vraiment bien fait. j'adore.Pleins de bisous

Linda & Picasso ::0079::0071:: 24/02/2009 11:02


nicolek 24/02/2009 09:06

contente d'avoir de vos nouvellesbisous  nicole

jeanine et rené 24/02/2009 03:51

nous attendons avec impatience la fin de l'histoire, ce petit coucou de l'ile Maurice, pour vous adresser nos bonnes pensées et plein de bisous ensoleillés !