La vie après Marcel Cerdan

Publié le par Lucie et les cybermamys

La vie d'Edith après Marcel Cerdan


En 1950, elle retourne à New-York pour chanter. Elle s'accompagne d'Eddie Constantine, son nouvel amant dans l'opérette "La petite Lili"




et, d'un "homme à tout faire : Charles Aznavour, secrétaire, chauffeur (qui lui, se sera jamais son amant) mais son confident et ami jusqu'au bout.



Elle lance AZNAVOUR, l'aide à faire ses preuves sur scène, mais jamais elle ne prendra sa carrière en main comme elle l'a fait pour Montand ou le Compagnons de la Chanson.


De retour à Paris, elle est à nouveau malade, tombe dans la drogue (la morphine tue la douleur, disait-elle).
Mêlée à l'alcool, la drogue provoquera une longue et inéluctable dégradation de sa santé déjà fragile et elle va avoir deux accidents de voiture.

Peu à peu, sa vie s'enfonce dans la déchéance.

Pourtant, sur scène, elle a toujours le même succès.

En 1951, elle chante un grand succès :



"Padam-Padam"



"Cet air qui m'obsède jour et nuit
Cet air n'est pas né d'aujourd'hui
Il vient d'aussi loin que je viens
Traîné par cent mille musiciens
Un jour cet air me rendra folle
Cent fois j'ai voulu dire pourquoi
Mais il m'a coupé la parole
Il parle toujours avant moi
Et sa voix couvre ma voix

Padam...Padam...Padam...
Il arrive en courant derrière moi
Padam...Padam...Padam...
Il me fait le coup du souviens-toi
Padam...Padam...Padam...
C'est un air qui me montre du doigt
Et je traîne après moi comme une drôle d'erreur
Cet air qui sait tout par coeur."




Puis, en juillet 1952, entre deux amants, elle épouse Jaques PILLS à New-York lors de sa 5ième tournée américaine.
Marlène DIETRICH est témoin à son mariage. Un mariage en grande pompe comme elle en avait toujours rêvé.





Cette année-là, elle lance aussi Gilbert BECAUD qui lui écrit des chansons.



Elle enregistre :

"Mon manège à moi"


"Tu me fais tourner la tête
Mon manège à moi, c'est toi
Je suis toujours à la fête
Quand tu me tiens dans tes bras

Je ferais le tour du monde
ça ne tournerait pas plus que ça
La terre n'est pas assez ronde
pour m'étourdir autant que toi...."


Puis une autre chanson :

"Sous le ciel de paris"


"Sous le ciel de paris
S'envole une chanson
Hum ! Hum!
Elle est née d'aujourd'hui
Dans le coeur d'un garçon
Sous le ciel de paris
Marchent des amoureux
Hum ! Hum !
Le bonheur se construit
Sur un air fait pour eux."
 

Mais Cerdan, par son absence, a détruit la vie d'Edith. Elle suit des cures de désintoxication.

Pourtant Piaf, à cette époque, est au sommet de son art.

Son entourage tente de dissimuler son état de santé à la presse et Piaf reste enfermée chez elle pendant de longs mois dans les années 1953-1954.


Commenter cet article

Sylviane 08/10/2007 23:34

Une vie remplie de succés et de douleurs... De quoi rester encore aujourd'hui dans tous les coeurs.
Bises, Syl

dany_croch 08/10/2007 23:08

Voila qui nous permet de connaître des épisodes de la vie d'Edith PIAF que l'on ne connaissait pas ! Je ne savais pas qu'elle s'était mariée avant de rencontrer Théo SARRAPO ... Merci Lucie et à bientôt !

mamounette 08/10/2007 21:51

Elle n'a pas eu toujours la vie facile la pauvre !
Bizoute

0001::0002::0009::0010::0037::0038::0075::0076::01 08/10/2007 20:01

hello les photos...Maman chantait Piaf.... bonne soirée tout le monde.....

cristina 08/10/2007 17:16

Que de souvenirs...
Merci pour ce beau travail.
Bisous.