Les dernières années de l'artiste

Publié le par Lucie et les cybermamys

Les dernières années de l'artiste



Au début de l'été 1961, malgré l'avis de ses médecins, elle repart en tournée.

Elle rencontre Théo SARAPO (sarapo signifie je t'aime en grec, langue maternelle du jeune homme)


Il a 20 ans de moins qu'Edith.

Elle voulait le prendre comme secrétaire. Elle l'épouse le 9 octobre 1962.


Certains diront que c'était un mariage bidon car l'artiste est épuisée, finie, droguée, malade.
Mais Edith se moque des conventions.

Théo lui apporte aide et affection. Elle l'aide à réussir dans la chanson.

Elle chante avec lui leur titre fétiche à Bobino  en février 1963 :



"A quoi ça sert l'amour"

"A quoi ça sert l'amour ?
on raconte toujours
Des histoires insensées
A quoi ça sert d'aimer ?

L'amour ne s'explique pas !
C'est une chose comme ça
Qui vient on ne sait d'où
Et vous prend tout à coup

Moi, j'ai entendu dire
Que l'amour fait souffrir
Que l'amour fait pleurer
A quoi ça sert d'aimer ?

L'amour ça sert à quoi
A vous donner de la joie
Avec des larmes aux yeux
C'est triste et merveilleux !...."


En avril
1963, Edith tombe dans le coma.
Très affaiblie, souvent inconsciente, elle se retire dans le midi de la France à Grasse.


Elle pense déjà à la mort, malgré toute la tendresse de Théo.

Elle meurt le 10 octobre 1963, le même jour que son ami jean Cocteau : elle n'avait que 48 ans.

Son corps est ramené à paris.
Ell est inhumée au cimetière du Père lachaise le 14 octobre 1963.

400 000 personnes se rendront sur le parcours du cortège funèbre pour rendre un dernier hommage à Edith.

Encore aujourd'hui, sa tombe est quotidiennement fleurie par d'innombrables visiteurs du monde entier.



PIAF, c'était la France ! sans marketing, ni hit-parade !
Avec le talent et la passion, c'est tout !



PIAF est encore présente dans l'actualité de la chanson :

-  1996 : un spectacle :"Piaf, je t'aime" consacré à la vie de la
    chanteuse, rencontre un vif succès à Paris

-  1997 : Aznavour reprend le titre "Plus bleu que tes yeux"
    en duo virtuel avec la chanteuse.

Ses chansons ont été reprises par les plus grands : Johnny Halliday, Serge Gainsbourg, Liza Minelli, Etienne Daho, Patrick Bruel, Isabelle Boulay,  Chimène Badi...


Le 11 octobre 2003, 40 ans après sa disparition, Bertand Delanoë, maire de Paris, inaugure une statue de la chanteuse conçue spécialement et scellée sur la place Edith Piaf.


-  2007 : Sortie du film "La môme"


"Je ne regrette rien de ce que j'ai fait .. J'ai vécu à cent pour cent et je ne le regrette pas.... !"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

juliette03 26/10/2007 01:04

Merci pour cet bel hommage à Edith Piaf...J\\\\\\\\\\\\\\\'en ai les larmes aux yeux...Juste un petit reproche..Un goût de trop peu..Je crois que je vais aller sur You Tube écouter quelques unes de ses chansons...
Je suis allée au Père Lachaise au printemps..Je n\\\\\\\\\\\\\\\'ai pas eu le temps de trouver sa tombe, sinon, je serais allée lui faire une petite prière..J\\\\\\\\\\\\\\\'étais vers le crématorium, et, il parait que le coin des artistes est dans le bas..J\\\\\\\\\\\\\\\'ai habité, il y a 30 ans, à côté du Père Lachaise, et, je m\\\\\\\\\\\\\\\'y promenais...C\\\\\\\\\\\\\\\'est un lieu superbe de repos..Pas de bruit, le chant des oiseaux..on ne se croirait pas à Paris...

Béatrix 11/10/2007 22:36

j\\\'ai été voir le film quand il est sorti et j\\\'ai pleuré toutes les larmes de mon corps..et tout le long..mais j\\\'ai beaucoup aimé..bisous.

Frederianne 11/10/2007 22:19

Passionnant, ce reportage. Bravo !
Et merci car j'ai appris plein de choses...
gros bisous à toutes et tous ;-)

Mamouzette 11/10/2007 09:21

Un grand merci pour ce reportage sur Piaf,
c'était vraiment une grande Dame, qu'on ne pourra jamais oublier.
 
Bonne journée à vous tous et toutes, bisous alsaciens, à bientôt, Mamouzette
 

mamounette 10/10/2007 23:54

Edith Piaf restera éternelle , toujours on se souviendra de sa voix d'or !
Bizoute