On vous emmène visiter Entrevaux, la Cité de Vauban

Publié le par Lucie

On vous emmène visiter ENTREVAUX, la Cité de Vauban



Sur la fin de leur périple dans les Alpes de Haute Provence, France et Christian nous prennent par la main pour visiter Entrevaux.




Suivez-nous !

Un peu d'histoire :

Entrevaux apparaît au pied de la curieuse échine rocailleuse qui porte la citadelle.

La ville fut créée au 11ème Siécle.

En 1690, alors que la guerre est déclarée entre la Savoie et la France, Louis XIV décide d'en faire une position-clé et confie à Vauban l'élaboration de nouvelles fortifications.
Celui-ci relie le château, qui se trouvait au sommet de la montagne, à la ville, fait construire les tours bastionnées et les portes fortifiées.
La ville, enfermée dans les remparts, et la citadelle ont conservé leur aspect du 17ème Siècle.


L'entrée fortifiée d'Entrevaux


Les remparts :

On pénètre dans la ville par le pont-levis de la porte Royale cantonnée de deux tours rondes.
Sous cette porte se trouve la salle des gardes, d'où l'on a accès à une partie du chemin de ronde qui relie les trois portes fortifiées : la porte de France, la Porte Royale et la porte d'Italie.

Chemin de ronde


Porte d'Italie


La ville :

Trois rues principales : la haute rue, la basse rue et la rue du marché relient le quartier St-martin, où se trouve la vaste place du même nom, et le quartier de la cathédrale.
Entre les rues se dessine un réseau de ruelles sombres et fraîches.
La plupart des maisons datent des 17ème et 18ème Siècles.

la rue Haute



La place St-Martin, place du marché


Les petites ruelles




Maison du 17 ème Siècle



La cathédrale :

L'église actuelle fut construite entre 1610 et 1627 et fut englobée dans les remparts par vauban.

On y pénètre par une porte monumentale classique dotée de vantaux sculptés.



L'intérieur est remarquable par la richesse de sa décoration tantôt classique, tantôt franchement baroque.


La prison


La citadelle :

Juchée à 135 m au-dessus de la ville, le château peut être atteint par une rampe fortifiée en zigzag comportant une vingtaine de portes bastionnées.

Ces ouvrages furent réalisés à l'initiative de Vauban qui voulait relier le château déjà existant à la ville.
La rampe commence avant la poudrière, et à l'issue de la montée on trouve l'entrée du château gardé par une redoute avec un pont-levis datant de 1693.
On pénètre ensuite dans les bâtiments du château en mauvais état.

De là-haut, s'offrent des points de vue remarquables sur la vallée du Var et surtout sur les toits d'Entrevaux.

Entrevaux et sa citadelle


La citadelle et son accès par un chemin en zig zag


Entrée de la citadelle avec son pont-levis


Vauban



Sébastien le Prestre de Vauban, né en 1633, est le plus connu de tous les ingénieurs militaires.

pendant 50 ans, travailleur acharné, organisateur remarquable, il parcourt toutes les frontières terrestres et maritimes de la France pour y tisser un réseau de forteresses garantes, pendant plus d'un siècle, de l'inviolabilité du pays.

C'est ainsi qu'il construisit 150 places et citadelles.
Il commença les travaux de fortifications d'Entrevaux en 1693. Il se déplaçait sur les chemins hasardeux de la france en chaise à porteurs attelée à deux mulets.


Vauban et son équipe sur le chantier


Le projet de Vauban était de faire d'Entrevaux une importante place forte.
La place et sa garnison devaient pouvoir soutenir un siège de 41 jours.
Entrevaux résistera à deux invasions de la Provence du 18ème Siècle : lors de la guerre d'Espagne et de la guerre de succession de l'Autriche.

Vauban demeure une des plus grandes figures de l'histoire de France.

Son intime conviction était : "A dire la vérité, les hommes naissent tous roturiers. Il n' y a que l'action qui les anoblisse"

En cela, Vauban fut un précurseur de la Révolution et de l'égalité des Droits de l'Homme.



















Commenter cet article

Liliane De Clercq 27/12/2007 11:29

Bonjour les cybermamys.
Nous sommes des caravaniers qui visiterons le département des Alpes de Hautes Provence en 2008.
Je vous félicite pour votre reportage faisant suite à votre visite d'Entrevaux. J'y ai puisé de précieux renseignements pour réaliser notre visite.
Nous voyageons beaucoup, car nous avons tous les deux un peu plus de 60 ans et profitons pleinement de notre préretraite, voir nos itinéraires :
http://www.lacaravane.com/campeurs/devroede/index.htm
http://www.lescaravaniers.com/hongrie.html
http://www.lescaravaniers.com/voyages-portugal-1.html
http://www.lescaravaniers.com/indre-et-loire.html
Je vous envoie de gros bisous de Charleroi en Belgique, et vous souhaite une fabuleuse année 2008
Lili (pour les intimes)

 
 
 

le baladin 11/11/2007 12:14

merci encore pour ce petit voyage historique  un très bel endoit et de très belles photos gros bisous a vous toutes et tous à bientôt phil

corinne 11/11/2007 09:55

0001::0002::0009::0010::0037::0038::0075::0076::01 11/11/2007 08:32

@ +

jean-marc 11/11/2007 02:06

Un coucou en passant et de gros bisous pour vous mes cybers mamies